image/svg+xmlimage/svg+xmlimage/svg+xmlimage/svg+xmlimage/svg+xmlimage/svg+xmlimage/svg+xmlimage/svg+xmlimage/svg+xmlimage/svg+xmlimage/svg+xmlimage/svg+xmlimage/svg+xml

8 janvier 2019

Les mèches de boj global (2-2) la solution définitive

Dans l’usine de BOJ Global au cœur même du Guipúzcoa (Eibar), nous concevons des produits de cuisine pour l’hôtellerie professionnelle et la maison depuis plus de 100 ans. Comme annoncé dans un billet précédent de notre blog a mèche est l’élément principal du Tire-bouchon, dont la mission est de percer le bouchon de liège pour l’enlever et, avouons-le, cette petite pièce simple se révèle un casse-tête depuis quelques années pour le service Développement de Produit au sein de l’entreprise, dirigé par José Fran Aguirrebeña.

José Fran, quels problèmes les professionnels et utilisateurs en général rencontrent-ils pour enlever les bouchons de liège des bouteilles ?

José Fran -- Le principal problème pour déboucher une bouteille de vin réside dans la pression qu’exerce le bouchon à l’intérieur du col de la bouteille. Dans certains cas, la mèche pousse le bouchon vers l’intérieur de la bouteille car le bouchon a perdu de sa masse critique et devient plus mou. Dans d’autres cas, au contraire, la masse du bouchon a augmenté par un excès d’humidité de sorte que le bouchon est soumis à davantage de pression et, bien que la mèche s’introduise sans problème, c’est lors de l’extraction qu’elle tourne à l’envers sans retirer le bouchon ou qu’elle agit en cassant le bouchon et en enlevant seulement une partie.

Dans l’article précédent, en plein processus de recherche pour perfectionner notre mèche, Aguirrebeña nous informait sur les différents bouchons qui existent dans le secteur viticole et la raison de cette évolution. À présent, nous vous posons la question Pourquoi chez BOJ GLOBAL a-t-on jusqu’à présent fabriqué différentes mèches ?

J.F. -- Au cours des dernières années, nous avons été contraints de développer et fabriquer une mèche spécialement conçue pour ouvrir des bouteilles dont les bouchons sont fabriqués en polymères et thermoplastiques, appelés dans les deux cas bouchons synthétiques et qui représentent 2 bouteilles bouchées sur 10, ces nouveaux éléments s’implantent rapidement dans le secteur en quête de prix plus compétitifs. Par ailleurs, nous n’avons cessé entretemps de fabriquer notre mèche la plus classique qui continue d’enlever les bouchons naturels issus directement de l’écorce du chêne-liège méditerranéen et la dernière tendance composée d’agglomérés naturels.

Et d’ajouter…..

J.F. -- Nous ne pouvions pas avoir sur le marché des mèches pour différentes utilisations et semer chez le consommateur la confusion qu’un choix implique. Si bien qu’il y a un an à peu près, nous avons décidé de relever un défi : développer une mèche conforme à nos souhaits et à celui de nos clients, ouvrir toutes sortes de bouchons indépendamment de leur composition.

J.F. -- Une approche simple a priori mais avec un degré de difficulté technique assez complexe et laborieux, où la recherche implique tous les acteurs du processus, de la mise en bouteille par les caves et coopératives vinicoles à la consommation du vin, en passant par les caves à vin, bars, restaurants, sommeliers, etc.

À ce stade, expliquez-nous où en est le processus de la nouvelle mèche de BOJ GLOBAL.

J.F. -- Aujourd’hui, après un investissement considérable en ressources, heures de recherche et une multitude de tests d’essai/erreur chez nos hôteliers de confiance, nous sommes fiers d’annoncer que BOJ GLOBAL a conçu la mèche capable de déboucher efficacement les bouteilles de vin quel que soit le bouchon du marché. Cette nouvelle mèche, appelée Especial, est entièrement développée par l’équipe de BOJ GLOBAL et actuellement mise en place dans le processus de fabrication de nos tire-bouchons commerciaux et disponible en pièce détachée.

Nous sommes ravis d’un tel succès. Quelles améliorations techniques ce nouvel outil apporte-t-il au secteur ?

J.F. -- Techniquement et pour les plus curieux, nous vous annonçons que nous avons réduit l’angle à la pointe de la mèche, facilitant une introduction précise et sans grand effort, ainsi que le diamètre de l’axe central. La longueur est désormais légèrement supérieure, augmentant la surface de contact qui évite de casser le bouchon. Le flanc derrière l’entrée avec un angle proche de 90º garantit le blocage complet et, enfin, une encoche continue sur cette face permet de fixer le bouchon à la mèche pour une extraction douce et constante sans avoir à forcer par des mouvements latéraux de la bouteille.

À tout cela, nous ajoutons la finition superficielle chromée de grande qualité qui garantit l’accessoire pendant longtemps, même dans des conditions d’utilisations intensives des professionnels du secteur.

Vous voulez dire qu’ouvrir des bouteilles va devenir un jeu d’enfant ?

J.F. -- De toute évidence, nous avons gagné du terrain pour faciliter l’extraction des bouchons, mais le plus important reste la manière dont on utilise le tire-bouchon. Logiquement, une mauvaise utilisation peut même provoquer le bris de la mèche. Pour nos Tire-bouchons muraux BOJ GLOBAL, nous recommandons toujours de positionner la bouteille à la verticale, fixée sur la pince, puis d’amener la poignée vers le bas d’un mouvement continu. En levant la poignée doucement, le bouchon sort complètement de la bouteille.

Merci José Fran d’avoir pris quelques instants pour nous expliquer les coulisses du service Développement de Produit de BOJ GLOBAL. Nous vous laissons travailler sur d’autres projets qui nous étonneront sans aucun doute et constitueront à coup sûr de nouveaux progrès dans le secteur.